Escadrille

Escadrille

Trouver chaussure à son pied

Escadrille c’est la confluence entre la légèreté estivale des fameuses espadrilles méditerranéennes, et un hommage aux exploits de l’aviation. Georges Mayeux, fondateur de la marque, reste marqué par les récits épiques de ses grands-parents constructeurs et pilotes des célèbres avions Robin. 

Georges Mayeux est en voyage d’affaires à Buenos Aires quand il pense à fonder sa propre marque de chaussures. À la recherche de modèles originaux haut de gamme pour accompagner un look classy, il arpente les rues de la capitale argentine. Arrivé au célèbre magasin « El Patio Bullrich », temple du chic, il imagine une espadrille version luxe trônant dans la vitrine. De retour à Paris, obsédé par ce nouveau projet, il s’empresse d’esquisser les premiers modèles d’une espadrille traditionnelle redesignée en un modèle d’excellence. 

En plus de son travail de conseiller en financement d’innovation, Georges lance sa marque en 2010 et produit 3 000 paires. Il déclare : « j’ai compris, en m’engageant dans cette aventure, que concevoir un produit séduisant n’est pas le plus dur. La mise en œuvre de son industrialisation fut une autre paire de manches ! ». 100% made in France, les Escadrille sont fabriquées à la main selon un procédé unique garant d’un confort et d’une qualité inégalée. L’organisation de la production est triangulaire : la partie en tissu de la chaussure est confectionnée à Buxy, en Saône-et-Loire. Elle est ensuite assemblée avec la semelle de corde au Pays basque. Et c’est Georges Mayeux lui-même qui se charge de coller le patin de cuir sous la semelle.

Les Escadrille conservent la traditionnelle semelle en corde associée à des éléments supplémentaires : la toile est doublée avec du tissu, l’intérieur est une semelle en cuir montée sur du silicone, la semelle est faite de stries pour plus  d’adhérence. Ces détails apportent une sensation de confort équivalente à une paire de tennis. Le raffinement de la marque s’observe jusque dans le packaging : une belle boîte en carton couleur bleu roi, un journal en papier avec une couverture, un édito, des informations sur la fabrication des Escadrille, des conseils d’entretien, etc.

Aujourd’hui 95% des ventes des Escadrille se font à l’étranger. Une trentaine de points de vente sont disponibles en France ainsi qu’à Tokyo et Sao Paulo. Il faut compter en moyenne 69 euros pour une paire. 

Porter des Escadrille, c’est choisir le plaisir du confort pour aller à la plage ou à un apéro décontracté en abordant un look distingué, et original. Plusieurs modèles sont conçus en hommage à différentes villes de France, où chacun peut trouver chaussure à son pied.