PSG

PSG

bandeau_chronique2

Vers le challenge suprême

Paris-St-Germain-868

Pour la petite histoire, la fleur de Lys, symbole monarchique français qui est inscrit sur le logo du PSG, nous vient de Clovis. Clotilde sa femme, accoudée à la prière dans une église de Saint-Germain-en-Laye, aurait conversé avec un ange. Celui-ci lui aurait alors suggéré de placer trois fleurs de Lys sur l’écusson de son mari. Ce fut chose faite, et cette fleur perdure aujourd’hui sur les terrains de foot, plaquée sur le torse des joueurs… Qui l’aurait imaginé?

En 1970, le Stade Saint-Germain et le Paris Football Club fusionnaient afin d’obtenir la création du PSG. Depuis, le club n’a cessé de croitre et de « mouiller » le maillot pour prouver sa grandeur. N’oublions pas que c’est le seul club français à n’avoir jamais été rétrogradé en ligue 2.

La volonté de s’imposer comme un grand club et de rayonner à l’international est désormais claire et assumée. Sorti en 2013, son nouveau logo nous le prouve bien. Épuré, éclairci, relooké, il ne renie pas pour autant ses origines. La tour Eiffel, reconnue dans le monde entier, trône toujours victorieusement au centre. « Paris » domine en plus gros caractères au détriment de St-Germain. C’est sûr que c’est plus parlant pour un étranger. Le berceau qui représentait le pouvoir monarchique (naissance de Louis XIV à St Germain-en-Laye) n’y est plus, mais la fleur de Lys demeure.

Cette métamorphose du logo est clairement un rappel aux grandes heures de l’histoire de France et une volonté profonde d’affirmer son ambition à l’international. « Faire du Paris Saint-Germain une des plus grandes marques mondiales de sport » : ce sont les mots mêmes de Nasser El Khelaïfi, président du club. Le PSG a accumulé les performances en remportant huit titres sur huit au niveau national et son but ultime relève encore du challenge suprême : remporter la Ligue des Champions.